La coupe est terminée!!

Grâce à une descente de sève précoce et une fin d'année clémente, les 2.5 kms étaient pratiquement coupés au 31 décembre. A ce jour, tout l'osier est coupé et même trié!

Coupe osierCoupe pieds osier

 

 

Dès la  2ème année de récolte, les pieds d'osier sont coupés à la débrousailleuse avec un disque 80 dents.

 

 

 

 

 

 

 

Contrairement à la barre de coupe, il est inutile de faire un 2ème passage pour le recépage : les pieds ne sont donc chahutés qu'une seule fois et cela fait gagner du temps.

Photos : Détours Créatifs

 

 

L'osier étant planté sur paillage plastique, le tri se trouve facilité par l'absence de plantes advantices. Les allées restent enherbées et sont fauchées à la tondeuse débrouissailleuse jusqu'en mai. Ensuite, le couvert végétal de l'osier prend le dessus et évite les repousses.

Le prochain travail, en février, sera l'épandage de cendre pour rétablir le Ph par un apport de chaux + silice, potasse, magnésium, phosphore....

Ensuite, à partir du 15 avril, pulvérisation bimensuel d'un mélange purin d'ortie, de prêle (fongicide) et savon noir (insecticide) jusqu'à fin juin.

A partir du 15 mai, tous les 2 jours, il faut ramasser manuellement les chrysomèles (voir à ce sujet dans ce blog, le billet du 01/07/2016).

Cette technique a très bien fonctionné cette année, notamment pour la rouille sur les Purpuréa, mais ce n'est pas une assurance tous risques! WAIT & SEE!